Ouvrir la recherche
Actualité

« Embellir votre quartier » : réunion de concertation

Mise à jour le 21/04/2021
La démarche « Embellir votre quartier » permet de concentrer sur une même période l’ensemble des transformations d’un quartier et de mieux organiser les travaux dans les rues de Paris. Dans le 5e, les quartiers Jardin des Plantes et Val-de-Grâce sont concernés par cette démarche.
Afin de transformer les espaces de votre quotidien, la démarche « Embellir votre quartier » est lancée. Plus de végétalisation, des zones piétonnes, des pistes cyclables, ou encore du mobilier adapté aux nouveaux usages : c’est à vous de décider des interventions utiles et prioritaires pour faire de votre quartier ou de votre rue un lieu plus agréable, plus accessible et plus respirable.

Calendrier

CONSULTATION !
Jeudi 6 mai à 18h30 : réunion publique d'information - en distanciel, via ce lien internet Zoom : https://us06web.zoom.us/j/84747465843 (Il n'y a pas de code / mot de passe pour accéder à la réunion publique en ligne)
A partir du 7 mai : recueil des contributions via le site idee.paris.fr

Les avantages et bénéfices de cette nouvelle méthode

  • Permettre aux habitants de décider collectivement des projets de transformations de l’espace public (végétalisation, apaisement des circulations, mise en accessibilité…).
  • Meilleure lisibilité pour les habitants sur le temps du chantier, les nuisances temporaires et sur les transformations positives attendues.
  • Éviter autant que possible que la rue réaménagée soit rouverte par un ou plusieurs concessionnaires (gaz, électricité, CPCU…) dans les années qui suivent.

Les grands principes à respecter

Les travaux entrepris devront respecter certains grands principes portés par la Ville de Paris :
  • Des objectifs de végétalisation, de récupération de l’espace occupé jusqu’alors par le stationnement devront guider les projets d’aménagement.
  • Les écoles devront être centrales. Soit des rues aux écoles déjà réalisées, et le travail de transformation partira de là, soit il s’agira de partir des écoles et de leurs abords.
  • 25 % des travaux réalisés chaque année devront être dans des quartiers populaires.